RDC: plus de 30 morts dans un accident de train à Buyofwe

Au moins 30 personnes ont trouvé la mort dans un accident de train, dimanche, à Buyofwe, dans la province de Lualaba, dans l'est du Congo démocratique.

Un déraillement de train a causé la mort de plus de 30 personnes dimanche 12 novembre, à Buyofwe, un village situé à environ 30 kilomètres de la cité de Lubudi en province de Lualaba. Le train provenait de la ville de Lubumbashi pour le village de Luena. C'est au niveau de Buyofwe que l'accident s'est produit. Le train a déraillé et fini sa course dans un ravin.

rdc accident train 12112017 d604d

La machine de la Société nationale des chemines de fer congolais (SNCC) transportait des marchandises et des passagers, pour la plupart des clandestins, selon des témoignages de sources locales. Onze wagons sur treize ont pris feu, ce qui a causé un grave incendie et aggravé la situation.

Un bilan provisoire lourd

Les autorités administratives dont l'administrateur du territoire se sont rapidement rendues sur lex lieux. Elles annoncent un bilan provisoire de 30 personnes mortes et au moins 26 autres blessées. " Il y a des dégâts majeurs parce que les wagons-citernes ont pris feu. Environ 30 morts et 26 blessés ont été transférés à l'hôpital de Lubudi, à 25 km de la scène de l'accident," a déclaré Richard Muyej Mangez, gouverneur de la province de Lualaba.

Pour le chef de la zone de santé de Lubudi par Radio Okapi, " la situation est dramatique". Il affirme que certains corps n'ont pas été rapidement ramenés à l'hôpital faute de moyens de transport.

Selon l'administrateur du territoire de Lubudi, le bilan pourrait encore s'alourdir car d'autres corps sont encore dans les décombres. Les vraies causes de l'accident ne sont pas encore élucidées. Cependant, les autorités promettent de s'investir afin d'en savoir plus comme l'a affirmé le gouverneur Richard Muyej. "La locomotive se serait emballée dans une pente et j'apprends que ce n'est pas la première fois qu'il y a un accident sur le site. Mais nous aurons davantage de précisions avec l'expertise de la SNCC qui est arrivée sur le site », a t il indiqué.

Des accidents à répétition

Les accidents suite au déraillement des trains sont tres fréquents. Les plus tragiques se sont produits entre autres en 2010, 2012 et 2014. Celui de 2014 étant le plus meurtrier avait causé la mort de 57 personnes vers la cité minière de Kamina, dans la même région (ancienne province du Katanga).

Tous ces accidents ont des facteurs en commun, comme la vétusté des infrastructures ferroviaires et des machines. Dans la plupart des accidents l'on reporte toujours la présence de passagers clandestins.