Madagascar: un anniversaire mouvementé pour le parti de l’ancien président Ravalomanana

Le pire est évité de justesse à Antananarivo. La capitale malgache a connu une journée houleuse le samedi 8 juillet.

Samedi 8 Juillet, les partisans du parti de l'opposition Tiako i Madagasikara (TIM) fondé par l'ancien président Marc Ravalomanana n'ont pas pu célébrer le XVe anniversaire de leur parti comme ils le souhaitaient. Très tôt le matin, les forces de l'ordre bouclaient le stade de Mahamasina. En face, les partisans de l'ancien chef d'Etat malgache arrivent petit à petit dans le quartier et principales axes aux alentours. «On se demandait pourquoi l'Etat déploie toutes ces forces de l'ordre pour une simple célébration d'anniversaire. Alors qu'à Toliara, le parti au pouvoir était autorisé à le faire ,»,se plaint Rasoanirainy, une mère de famille rencontrée à Anosy.
 
Mada 04f97

Domicile
Non loin de là, dans l'un des hôtel de luxe de la capitale malgache, Marc Ravalomanana et tous les élus et cadres du parti célébraient l'anniversaire proprement dit en présence des présidents des autres partis politiques du pays. Il a fait part de sa détermination à ne pas reculer face à l'adversité, mais aussi de sa volonté de respecter la loi. «Ce n'est pas parce que nous avons été interdits une fois que nous allons nous arrêter. Si nous n'avons pas Mahamasina aujourd'hui, nous l'aurons demain,» a-t-il déclaré dans un discours.
 
C'est un cortège de milliers de partisans de Marc Ravalomanana qui s'est formé à sa sortie de l'hôtel. Malgré l'interdiction de toute manifestation, ordonnée par la préfecture de police, les partisans du TIM ont réussi à défiler en suivant la voiture de l'ancien chef d'Etat. Ce dernier a dû rejoindre ainsi son domicile. C'est une marche très suivie par un important dispositif militaire. Les partisans de l'ancien président ont scandé la «place du 13 mai», une place historique pour une prise de pouvoir situant au centre-ville d'Antananarivo.

Date précise
C'est un mur d'éléments en uniforme qui les attendaient déjà à l'entrée de la place. Les forces de l'ordre ont tiré à coup de grenades lacrymogènes pour les disperser. Aucun blessé n'a été enregistré toutefois. Depuis son domicile à Faravohitra, l'homme d'affaires Marc Ravalomanana a soutenu que: «la célébration du 15e anniversaire du TIM n'est pas finie ». Il compte bien le fêter avec ses partisans, à Mahamasina, pour une autrefois, sans donner de date précise.

Arrivé au pouvoir en 2002, Marc Ravalomanana a été renversé en 2009 par le maire de la capitale Andry Rajoelina. Il est parti en exil en Afrique du Sud pendant cinq ans. Madagascar était par la suite plongé dans une instabilité politique.