Niger: plus de 1,5 milliard FCFA en faux billets saisis

La police a arrêté trois groupes de malfaiteurs dont deux spécialisés dans la fabrication de faux billets et le vol de véhicules.

La brigade de recherche et d'investigation de la police judiciaire de Niamey a mis la main sur deux groupes composés de sept individus spécialisés dans la fabrication de faux billets de banque. Tout est partie de plaintes des cambistes qui exercent dans les alentours du grand marché de Niamey.

ngr faux billets 466fa

Après des recherches approfondies, la police a eu à mettre la main sur les malfrats. « Nous avons eu à récupérer avec ces derniers 26 210 faux billets en coupure de 100 dollars américains soit une somme de 2 610 000 dollars. Si on s'amuse sur les chiffres, on peut se retrouver avec une somme de plus de 1,5 milliard de francs CFA, » explique le porte-parole de la police nationale, le commandant Adili Toro. « On a récupéré 1 200 faux billets en coupures de 10 000 francs CFA, soit 12 millions de francs CFA, 12 faux billets de 5000 francs CFA, soit 60 000 francs CFA, 96 faux billets en coupures de 100 euros, soit 9 600 euros et un billet de 50 dollars, soit 50 dollars, » ajoute-t-il.

« Donc c'est un total de 27 571 faux billets toutes devises confondues, soit un milliard cinq-cents quatre-vingt-dix millions neuf cent soixante-dix-huit mille (1 590 000 978) francs CFA qui ont été saisis », précise-t-il.

Selon le porte-parole de la police, la quantité de cette somme a été saisie. « Ils n'ont pas eu le temps de faire écouler tous ces billets sur le marché », souligne Adili Toro qui a tenu à attirer l'attention des cambistes « d'être vigilants, d'essayer de voir à leur niveau de payer les matériels qui peuvent leur permettre de détecter très facilement de faux billets et de pouvoir faire la différence entre le faux et le vrai ».

Propriétaires

A noter par ailleurs que la police a mis le grappin sur un second groupe de deux individus spécialisés dans le vol des véhicules. Ils ont été interpellés par le commissariat de police d'un quartier périphérique de Niamey qui a procédé à une mise à disposition au niveau de la Pplice judiciaire.

« L'enquête a été approfondie et d'autres membres du groupe ont été appréhendés à partir de la région de Dosso (140 km de Niamey) », a dit le porte-parole de la police nationale qui a précisé que tous ces individus sont de nationalité nigérienne. Pour ce deuxième groupe, deux véhicules volés trouvés en leur possession ont été déjà restitués aux propriétaires.