Togo : Faure Gnassingbé et Ali Bongo discutent terrorisme à Lomé

En visite d'amitié et de travail à Lomé jeudi dernier, Ali Bongo, hôte
de Faure Gnassingbé ont discuté sur la lutte contre le terrorisme

Le président togolais, Faure Gnassingbé également président en exercice de Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a reçu sur son invitation au palais de la présidence, Ali Bongo Ondimba.

Sur le sujet, les deux présidents au cours de leur discussion, ont exploré les stratégies à mettre en place pour une bonne collaboration entre les deux organisations sous-régionales (CEAC / CEDEAO).
 
Togo Ali Bongo Fotor bc4f1Ali Bongo Ondimba prenant un bain de foule au Togo accompagné par son homologue

 
"Nous avons discuté d'un certain nombre de sujets qui concernent notre sous-région et principalement le sujet d'inquiétude: la lutte contre le terrorisme (notamment Boko Haram). Nous avons discuté pour voir la meilleure manière pour la sous-région de mieux s'entendre pour luttercontre ce fléau", a confié Ali Bongo.

Si le terrorisme sévit dans l'espace sous régional, la Cédeao, tel n'est le pas cas des pays de la CEAC. Mais le président togolais pense qu'il faut une synergie d'actions.

"Aujourd'hui le terrorisme ne couvre pas seulement l'espace CEDEAO, mais un peu l'espace CEEAC. Nous essayons de faire en sorte que les deux organisations puissent mieux collaborer, mieux coopérer pour lutter contre ce fléau qui ne peut être combattu que dans un cadre international et régional".

Mis à part le sujet principal, les deux présidents ont fait le tour de certaines questions touchant le Togo et le Gabon : les questions bilatérales notamment le renforcement de la coopération.

Ambiance

A son arrivée à l'aéroport international Gnassingbé Eyadema, c'est une forte mobilisation de la communauté gabonaise et togolaise qui l'attendait. Ali Bongo a eu un bain de foule accompagné de Faure Gnassingbé.

C'est la première fois depuis son élection d'août 2016 contestée par l'opposant Jean Ping qu'Ali Bongo met pied au Togo. Il a eu un premier entretien au nouveau palais de la présidence avant de se rendre à l'Hôtel Radisson Blu pour un déjeuner officiel.

L'hôte de Faure Gnassingbé, n'était pas à Lomé lors du sommet extraordinaire de l'Union africaine, tenu en octobre dernier. Il n'avait pas pu aussi participer au sommet de Lomé sur la sécurité maritime suite à la crise qui secouait son pays au lendemain des présidentielles Rappelons que, Faure Gnassingbé s'est déjà rendu deux fois au Gabon, ces derniers temps : le 27 septembre (investiture du président Bongo) et le 18 octobre 2016 (visite officielle).