L’ancien premier ministre Daniel Kablan Duncan nommé vice-président de la République de Côte d'Ivoire

Le suspens a pris fin à Abidjan. Daniel Kablan Duncan est le nouveau vice-président de la République. Face aux députés, le président Ouattara en a fait l'annonce.

Après le soulèvement des mutins, les décisions s'enchainent en Côte d'Ivoire. Hier, lundi, Alassane Ouattara a procédé au réaménagement de son armée, juste après l'élection du président du parlement. Il vient de désigner, ce mardi 10 janvier, lors de son adresse aux députés à l'assemblée nationale, Daniel Kablan Duncan au poste de vice-président de la République au lendemain de sa démission au poste de premier ministre qu'il occupe depuis 3 ans.

rci daniel kablan duncun 0117 3ccddDaniel Kablan Duncan

« Honorables députés, la personnalité sur laquelle mon choix s'est porté pour occuper les fonctions de vice-président de la République est Monsieur Daniel Kablan Duncan. Le conseil constitutionnel que j'ai saisi, conformément à la Constitution, a confirmé de l'éligibilité de Monsieur Daniel Kablan Duncan,» a déclaré M. Ouattara, après avoir venté le mérite de ce collaborateur de longue date.

« Grâce à son action à la tête du gouvernement sortant, notre pays a enregistré des résultats exceptionnels dans tous les secteurs et reconnu aussi bien en Afrique que dans le monde entier. C'est un travailleur infatigable, un collaborateur loyal, homme de dévouement, un patriote, un grand serviteur de l'Etat qui aime profondément notre pays. Daniel Kablan Duncan, toute mon admiration et toutes mes félicitations », avait expliqué le chef de l'Etat les raisons de son choix.

Témoin

L'article 56 de la constitution de la troisième République adoptée le 30 octobre 2016, prévoit le poste d'un vice-président qui devrait être élu au suffrage direct en même temps que le président de la République.

L'élection du président de la République étant intervenue, avant en 2015, avant la promulgation de la nouvelle constitution, des dispositions transitoires autorisent le président de la République en exercice à nommer son vice-président. Sa mission, seconder le chef de l'Etat dans sa tâche et lui succède en cas de vacance de pouvoir.

En dévoilant le nom de son vice-président devant l'assemblée nationale, Alassane Ouattara entend prendre à témoin les représentants du peuple, auteur du vote des lois de la République, sa volonté de respecter les dispositions constitutionnelles. « Cette démarche que j'entreprends conformément à l'article 115 de la constitution pour vous faire part de ma décision de nommer le vice-président de la République me parait essentielle. Car c'est la première fois que notre pays va disposer d'un vice-président de la République », a-t-il souligné dans sa conclusion.

Après cette décision Abidjan attend maintenant la nomination du futur premier ministre en remplacement de Daniel Kablan Duncan et la formation du nouveau gouvernement.